Belle Pagaille présente

Accueil > Spectacle

JPEG - 53.5 ko

Aventurières en crinolines, femmes émancipées avant l’heure, intrépides voyageuses qui arrêtent tout à l’heure du thé,
les exploratrices ont parcouru le monde la machette dans une main et l’ombrelle dans l’autre.

Libérées de leurs obligations, elles sont bien décidées à commencer enfin leur vie. Elles se sont enfuies, ont brisé le moule,
et se sont aventurées dans l’inconnu. Elles ont choisi leur vie, leur passion, bien décidées à apprendre, observer, créer.
Elles ont créé les premiers avions ambulances, ont donné leurs noms à de nouvelles espèces de poissons, d’insectes, de
fleurs, ont traversé des déserts, des glaciers, des forêts primaires, escaladé des montagnes. Elles sont allé où personne
n’était allé auparavant, tout en n’ayant pas droit à ouvrir un compte en banque, voter, divorcer, étudier, ou même porter
un pantalon.

Fantaisistes, guerrières, indomptables et indomptées, elles ont franchi avec classe les barrières que la société avait pu leur
imposer avant d’affronter la solitude et le danger.

Nous avons dégagé quatre figures, elles représentent chacune une facette de ces personnalités extraordinaires.
Il ne s’agit pas de faire un spectacle historique, une représentation de la femme à une époque, mais de parler des audaces,
de figures libres, et des artistes mêmes qui interpréteront ces personnages.

Car les arts du cirque sont ce qui nous semble le plus approprié pour parler de leurs aventures : le goût du risque,
les positions inconfortables, les audaces admirables, l’apparente facilité sont communs à ces fiancées du danger que
sont les circassiennes et les exploratrices.